Interview Lindsay Lietin

🌸Interview de Lindsay Liétin 🌸

Je vous invite à lire et découvrir cette superbe interview avec Lindsay. Merci d’avoir participé à mon petit projet « 1 mois 1 auteure », j’espère que cela aura permis à quelques personnes de te découvrir. 😘

—————–♥—————-

𝙀𝙩 𝙨𝙞 𝙤𝙣 𝙙𝙚́𝙗𝙪𝙩𝙖𝙞𝙩 𝙥𝙖𝙧 𝙪𝙣𝙚 𝙥𝙚𝙩𝙞𝙩𝙚 𝙥𝙧𝙚́𝙨𝙚𝙣𝙩𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 ? Parle nous un peu de toi.
🌸Bonjour à tous ! 🌸
Je m’ appelle Lindsay Lietin. J’ ai 33 ans. Je suis professeure d espagnol, maman d’ un adorable petit garçon de 6 ans, lectrice et auteure. Je vis, comme on dit si élégamment, dans les Hauts de France ! Personnellement, je n’ aime pas trop ! Les corons c’ est au Nord, pas dans les Hauts de France!

𝘿𝙚𝙫𝙚𝙣𝙞𝙧 𝙖𝙪𝙩𝙚𝙪𝙧𝙚, 𝙚𝙨𝙩-𝙘𝙚 𝙪𝙣 𝙧𝙚̂𝙫𝙚 𝙙𝙚 𝙩𝙤𝙪𝙟𝙤𝙪𝙧𝙨?
𝙌𝙪’𝙚𝙨𝙩-𝙘𝙚 𝙦𝙪𝙞 𝙩’𝙖𝙨 𝙙𝙤𝙣𝙣𝙚́ 𝙚𝙣𝙫𝙞𝙚 𝙙’𝙚́𝙘𝙧𝙞𝙧𝙚 ?
J’ ai commencé par des chroniques que je publiais sur un groupe privé puis j’ ai créé un personnage : Lara Leuze, qui verra bientôt jour. Ce sont des chroniques humoristiques, des billets d humeurs qui traitent de manière piquante et amusante des aléas du quotidien et des évènements qu’une femme peut traverser : le couple, les enfants, les fêtes, les complexes, les collègues et même les moustiques en prennent plein leur grade! Mon personnage, Lara Leuze, est pleine d’ humour, aime jouer avec les mots et ne les mâche pas non plus!
Quand j’ écris, j’ ai l’ impression de passer dans un monde parallèle où je rejoins mes personnages, je partage leur quotidien, ils me parlent… et là ma sœur vous dirait que je suis psychotique 😅 . Elle a « peur » quand je lui dis que mes personnages s’ amusent dans ma tête.

𝘼 𝙦𝙪𝙚𝙡 𝙢𝙤𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙙𝙚 𝙩𝙖 𝙫𝙞𝙚, 𝙖𝙨 𝙩𝙪 𝙙𝙚́𝙘𝙞𝙙𝙚́ 𝙙𝙚 𝙩𝙚 𝙡𝙖𝙣𝙘𝙚𝙧 𝙙𝙖𝙣𝙨 𝙘𝙚𝙩𝙩𝙚 𝙛𝙤𝙡𝙡𝙚 𝙖𝙫𝙚𝙣𝙩𝙪𝙧𝙚 ?
J’ ai renoué avec ce désir d’ écriture quand mon fils est devenu un peu plus autonome et lorsque je me suis fixé professionnellement. J’ ai eu alors un peu plus de temps pour moi et mes envies.

𝙊𝙪̀ 𝙩𝙧𝙤𝙪𝙫𝙚𝙨-𝙩𝙪 𝙩𝙤𝙣 𝙞𝙣𝙨𝙥𝙞𝙧𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 ?
Les personnages et l’histoire se créent dans ma tête d’abord. Je les vois, je les ressens. Ce sont eux qui me dictent leur histoire et la trame du récit. Tout m’ inspire : mes lectures, des séries, des films, même des mots m’évoquent des scènes.

𝙌𝙪𝙚𝙡𝙡𝙚𝙨 𝙨𝙤𝙣𝙩 𝙩𝙚𝙨 𝙝𝙖𝙗𝙞𝙩𝙪𝙙𝙚𝙨 𝙙’𝙚́𝙘𝙧𝙞𝙩𝙪𝙧𝙚 (𝙡𝙞𝙚𝙪, 𝙢𝙤𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙙𝙚 𝙡𝙖 𝙟𝙤𝙪𝙧𝙣𝙚́𝙚, 𝙚𝙣 𝙢𝙪𝙨𝙞𝙦𝙪𝙚) ? 𝙊𝙪 𝙚𝙣𝙘𝙤𝙧𝙚 𝙩𝙚𝙨 𝙥𝙚𝙩𝙞𝙩𝙨 𝙧𝙞𝙩𝙪𝙚𝙡𝙨 𝙥𝙤𝙪𝙧 𝙩𝙚 𝙢𝙚𝙩𝙩𝙧𝙚 𝙚𝙣 𝙘𝙤𝙣𝙙𝙞𝙩𝙞𝙤𝙣.
Pour me mettre en condition, je sniffe de l’ huile essentielle d’ orange lol😅 je fais quelques exercices de respiration pour me sentir zen et libérée de mes précédentes activités. Je me prépare une boisson chaude, du thé ou du café! Ensuite j’installe mes carnets. J’y note les scènes, les portraits qui me viennent et le fil de l’histoire. Ensuite je passe à la rédaction directement sur ordinateur. J’écris un peu tous les jours, je me donne un objectif en nombre de mots à atteindre chaque jour.

𝑬𝒔𝒕-𝒄𝒆 𝒒𝒖𝒆 𝒕𝒖 𝒂𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒑𝒓𝒐𝒋𝒆𝒕𝒔 𝒂̀ 𝒇𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒅𝒆́𝒄𝒐𝒖𝒗𝒓𝒊𝒓 𝒂̀ 𝒏𝒐𝒔 𝒍𝒆𝒄𝒕𝒆𝒖𝒓𝒔? 𝑼𝒏𝒆 𝒔𝒐𝒓𝒕𝒊𝒆 𝒂̀ 𝒗𝒆𝒏𝒊𝒓?
La suite de ce roman est en préparation et j’espère qu’elle sortira début d’année prochaine ( ou peut-être avant ). Un autre univers s’impose à moi avec des personnages toujours hauts en couleur et sur un thème qui me touche. Il est en préparation aussi, mais je ne sais pas quand il sortira. D’autres projets sont sur la table, notamment un recueil de billets d’humeur illustrés, surprise, surprise ! Et un livre pour enfants. Ils devraient sortir en fin d’ année. Ma collègue SMgraphism sur Instagram prépare les illustrations.

𝘼𝙨-𝙩𝙪 𝙪𝙣𝙚 𝙥𝙚𝙩𝙞𝙩𝙚 𝙖𝙣𝙚𝙘𝙙𝙤𝙩𝙚 𝙖̀ 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙥𝙖𝙧𝙩𝙖𝙜𝙚𝙧, 𝙨𝙪𝙧 𝙪𝙣 𝙙𝙚 𝙩𝙚𝙨 𝙡𝙞𝙫𝙧𝙚𝙨?
Le titre a été la partie la plus compliquée ! J’avais établi une liste d’au moins 15 titres et rien ne me plaisait, rien ne collait au mieux à mon roman. J’avais quelques exigences. Je voulais que les mots rire et souvenirs apparaissent dans le titre et qu’ il amorce une phrase. C’ est en tombant sur une citation de Robert Sabatier  » le rire sucre nos larmes  » que j’ ai eu un flash ! Une illumination ! Youpi!

𝑺𝒊 𝒕𝒖 𝒅𝒆𝒗𝒂𝒊𝒔 𝒕𝒆 𝒍𝒂𝒏𝒄𝒆𝒓 𝒖𝒏 𝒅𝒆́𝒇𝒊 𝒍𝒊𝒕𝒕𝒆́𝒓𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒇𝒐𝒖, 𝒄̧𝒂 𝒔𝒆𝒓𝒂𝒊𝒕 𝒒𝒖𝒐𝒊 ?
Ce serait de proposer un futur roman à quelques maisons d’édition de renom ! Mais je ne sais pas quand je franchirai le pas. Je dois faire d’ abord un travail sur moi pour accepter les critiques 😅

𝙐𝙣 𝙢𝙤𝙩 𝙥𝙤𝙪𝙧 𝙘𝙡𝙤̂𝙩𝙪𝙧𝙚𝙧 𝙚𝙣 𝙗𝙚𝙖𝙪𝙩𝙚́ ?
Une phrase plutôt, que Rosie mon personnage principal m ‘ a appris : La vie est courte et il n y a rien de pire que de vivre avec des regrets !

𝕊𝕒 𝔹𝕚𝕓𝕝𝕚𝕠𝕘𝕣𝕒𝕡𝕙𝕚𝕖:
* Quand le rire sucre nos souvenirs: 2021

Laisser un commentaire