Interview Jocelyne Bacquet

๐ŸŒธInterview de Jocelyne Bacquet ๐ŸŒธ

 Je vous invite ร  lire et dรฉcouvrir cette superbe interview avec Jocelyne. C’est ma 1ere fois, soyez indulgent hihi โ™ฅ Merci d’avoir jouer le jeu Jocelyne ๐Ÿ˜˜
 
—————–โ™ฅ—————-
 
๐™€๐™ฉ ๐™จ๐™ž ๐™ค๐™ฃ ๐™™๐™šฬ๐™—๐™ช๐™ฉ๐™–๐™ž๐™ฉ ๐™ฅ๐™–๐™ง ๐™ช๐™ฃ๐™š ๐™ฅ๐™š๐™ฉ๐™ž๐™ฉ๐™š ๐™ฅ๐™ง๐™šฬ๐™จ๐™š๐™ฃ๐™ฉ๐™–๐™ฉ๐™ž๐™ค๐™ฃ ?
Disons que je porte plusieurs casquettes : maman, รฉpouse, travail en indรฉpendante dans le milieu mรฉdical, j’ai aussi eu une activitรฉ de photographe et enfin รฉcrivain. Par ailleurs, je suis nรฉe d’un papa ch’ti et d’une maman italienne, grande lectrice et peintre ร  ses heures. Mon grand-pรจre italien a connu les tranchรฉes et il รฉcrivait de courtes histoires et des poรจmes pour changer les idรฉes des copains et les siennes.
 
๐˜ฟ๐™š๐™ซ๐™š๐™ฃ๐™ž๐™ง ๐™–๐™ช๐™ฉ๐™š๐™ช๐™ง๐™š, ๐™š๐™จ๐™ฉ-๐™˜๐™š ๐™ช๐™ฃ ๐™ง๐™šฬ‚๐™ซ๐™š ๐™™๐™š ๐™ฉ๐™ค๐™ช๐™Ÿ๐™ค๐™ช๐™ง๐™จ?
ร‰crire a toujours รฉtรฉ une passion, depuis ma petite enfance. Dรจs que j’ai su lire et mรชme avant j’รฉtais amoureuse des livres et du contact du papier, des odeurs etc… Je garde de ma petite Olivetti trouvรฉe au pied du sapin un souvenir trรจs รฉmu !
Mais l’idรฉe de devenir auteur c’est venu beaucoup plus tard, il y a environ dix ans.
 
๐™Œ๐™ชโ€™๐™š๐™จ๐™ฉ-๐™˜๐™š ๐™ฆ๐™ช๐™ž ๐™ฉโ€™๐™–๐™จ ๐™™๐™ค๐™ฃ๐™ฃ๐™šฬ ๐™š๐™ฃ๐™ซ๐™ž๐™š ๐™™โ€™๐™šฬ๐™˜๐™ง๐™ž๐™ง๐™š ?
Ce n’a pas รฉtรฉ vraiment la naissance d’une envie. Lire et รฉcrire ont toujours รฉtรฉ des รฉvidences, toute petite. ร€ l’รฉpoque on pratiquait encore l’art des lettres et des cartes postales (non ! Je n’ai pas connu les dinosaures !) et j’adorais retirer les lettres de la boรฎte chez nous. En plus, nous avions un oncle et une tante qui vivaient en Afrique. Recevoir des lettres ยซ Par Avion ยป au papier tout fin (papier pelure) et tout lรฉger, si fragile, c’รฉtait un moment de voyage incroyable ! Depuis, j’ai hรฉritรฉ du stylo plume de cet oncle, et alors รงa !
Voilร  le genre de choses qui ouvrent ร  mon sens la voie de l’รฉcriture.
 
๐˜ผ ๐™ฆ๐™ช๐™š๐™ก ๐™ข๐™ค๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™™๐™š ๐™ฉ๐™– ๐™ซ๐™ž๐™š, ๐™–๐™จ ๐™ฉ๐™ช ๐™™๐™šฬ๐™˜๐™ž๐™™๐™šฬ ๐™™๐™š ๐™ฉ๐™š ๐™ก๐™–๐™ฃ๐™˜๐™š๐™ง ๐™™๐™–๐™ฃ๐™จ ๐™˜๐™š๐™ฉ๐™ฉ๐™š ๐™›๐™ค๐™ก๐™ก๐™š ๐™–๐™ซ๐™š๐™ฃ๐™ฉ๐™ช๐™ง๐™š ?
Eh bien, ยซ pour de vrai ยป, comme disent les enfants, il y a environ sept ou huit ans. Et ร  fond depuis deux ou trois ans.
 
๐™Š๐™ชฬ€ ๐™ฉ๐™ง๐™ค๐™ช๐™ซ๐™š๐™จ-๐™ฉ๐™ช ๐™ฉ๐™ค๐™ฃ ๐™ž๐™ฃ๐™จ๐™ฅ๐™ž๐™ง๐™–๐™ฉ๐™ž๐™ค๐™ฃ ?
Dans la vie de tous les jours. En gรฉnรฉral c’est un dรฉtail qui fait dรฉmarrer un scรฉnario dans ma tรชte. Le dรฉtail que j’attendais sans le savoir pour que tout le reste s’agence.
 
๐™Œ๐™ช๐™š๐™ก๐™ก๐™š๐™จ ๐™จ๐™ค๐™ฃ๐™ฉ ๐™ฉ๐™š๐™จ ๐™๐™–๐™—๐™ž๐™ฉ๐™ช๐™™๐™š๐™จ ๐™™โ€™๐™šฬ๐™˜๐™ง๐™ž๐™ฉ๐™ช๐™ง๐™š (๐™ก๐™ž๐™š๐™ช, ๐™ข๐™ค๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™™๐™š ๐™ก๐™– ๐™Ÿ๐™ค๐™ช๐™ง๐™ฃ๐™šฬ๐™š, ๐™š๐™ฃ ๐™ข๐™ช๐™จ๐™ž๐™ฆ๐™ช๐™š) ? ๐™Š๐™ช ๐™š๐™ฃ๐™˜๐™ค๐™ง๐™š ๐™ฉ๐™š๐™จ ๐™ฅ๐™š๐™ฉ๐™ž๐™ฉ๐™จ ๐™ง๐™ž๐™ฉ๐™ช๐™š๐™ก๐™จ ๐™ฅ๐™ค๐™ช๐™ง ๐™ฉ๐™š ๐™ข๐™š๐™ฉ๐™ฉ๐™ง๐™š ๐™š๐™ฃ ๐™˜๐™ค๐™ฃ๐™™๐™ž๐™ฉ๐™ž๐™ค๐™ฃ.
Pas vraiment d’habitudes. Quand je peux et en gรฉnรฉral un lieu oรน รงa vit. Pas enfermรฉe dans ma tour d’ivoire ! Musique, รงa peut arriver, mais bien sรปr sans paroles ! Musique classique ou juste un bruit de fond (eau qui coule, vent qui souffle…).
Pas vraiment de rituels. Une boisson chaude bien sรปr, qui refroidit car je l’oublie, et que je fais rรฉchauffer, et que j’oublie… hihi
 
๐™…๐™š ๐™จ๐™–๐™ž๐™จ ๐™ฆ๐™ช๐™š ๐™ฉ๐™ช ๐™–๐™จ ๐™ช๐™ฃ ๐™ฉ๐™–๐™จ ๐™™๐™š ๐™ฅ๐™ง๐™ค๐™Ÿ๐™š๐™ฉ๐™จ ๐™จ๐™ช๐™ง ๐™ก๐™š ๐™›๐™š๐™ช, ๐™ข๐™–๐™ž๐™จ ๐™จ๐™ž ๐™ค๐™ฃ ๐™ก๐™š๐™จ ๐™›๐™–๐™ž๐™จ๐™–๐™ž๐™ฉ ๐™™๐™šฬ๐™˜๐™ค๐™ช๐™ซ๐™ง๐™ž๐™ง ๐™–ฬ€ ๐™ฃ๐™ค๐™จ ๐™ก๐™š๐™˜๐™ฉ๐™š๐™ช๐™ง๐™จ ?
En cours d’รฉcriture, plusieurs choses :
Un troisiรจme polar.
Un roman d’anticipation qui reprรฉsente pour moi une sorte de point central de tout ce que j’รฉcris, donc lui il s’รฉcrit au fil du temps, tissant ses liens avec le reste.
Et plusieurs livres quasi terminรฉs, en attente d’รชtre faits beaux. Ce sont : des recueils de poรจmes, des recueils de nouvelles, un ensemble de textes nostalgiques (rรฉflexions ร  partir de courtes histoires), un recueil de lettres ouvertes, un projet en rapport avec le Petit Prince et puis une fin du monde ร  ma faรงon… Ce qui reprรฉsente une quinzaine de livres au total.
 
๐˜ฟ๐™ค๐™ฃ๐™˜ ๐™ค๐™ฃ ๐™ฅ๐™š๐™ช๐™ฉ ๐™จโ€™๐™–๐™ฉ๐™ฉ๐™š๐™ฃ๐™™๐™ง๐™š ๐™–ฬ€ ๐™ช๐™ฃ๐™š ๐™ฅ๐™ง๐™ค๐™˜๐™๐™–๐™ž๐™ฃ๐™š ๐™จ๐™ค๐™ง๐™ฉ๐™ž๐™š ๐™ฅ๐™ค๐™ช๐™ง ๐™ฆ๐™ช๐™–๐™ฃ๐™™ ?
Mon troisiรจme polar. Dans le trimestre qui vient.
 
๐™…โ€™๐™–๐™ž ๐™ฉ๐™š๐™ง๐™ข๐™ž๐™ฃ๐™šฬ ๐™ก๐™– ๐™ก๐™š๐™˜๐™ฉ๐™ช๐™ง๐™š ๐™™๐™š โ€œ๐™…’๐™–๐™ช๐™ง๐™–๐™ž ๐™ฉ๐™– ๐™ฅ๐™š๐™–๐™ชโ€ ๐™ž๐™ก ๐™ฎ ๐™– ๐™ฆ๐™ช๐™š๐™ก๐™ฆ๐™ช๐™š๐™จ ๐™Ÿ๐™ค๐™ช๐™ง๐™จ, ๐™˜โ€™๐™š๐™จ๐™ฉ ๐™ช๐™ฃ ๐™ก๐™ž๐™ซ๐™ง๐™š ๐™ฆ๐™ช๐™ž ๐™›๐™–๐™ž๐™ฉ ๐™›๐™ง๐™ค๐™ž๐™™ ๐™™๐™–๐™ฃ๐™จ ๐™ก๐™š ๐™™๐™ค๐™จ. ๐™…โ€™๐™–๐™ž ๐™–๐™ฅ๐™ฅ๐™ง๐™ž๐™จ ๐™—๐™š๐™–๐™ช๐™˜๐™ค๐™ช๐™ฅ ๐™™๐™š ๐™˜๐™๐™ค๐™จ๐™š๐™จ ๐™จ๐™ช๐™ง ๐™ก๐™š๐™จ ๐™ฅ๐™š๐™ง๐™ซ๐™š๐™ง๐™จ ๐™ฃ๐™–๐™ง๐™˜๐™ž๐™จ๐™จ๐™ž๐™ฆ๐™ช๐™š๐™จ, ๐™ข๐™–๐™ž๐™จ ๐™Ÿ๐™š ๐™ข๐™š ๐™™๐™š๐™ข๐™–๐™ฃ๐™™๐™–๐™ž๐™จ ๐™˜๐™ค๐™ข๐™ข๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™ฉ’๐™šฬ๐™ฉ๐™–๐™ž๐™ฉ ๐™ซ๐™š๐™ฃ๐™ช๐™š ๐™˜๐™š๐™ฉ๐™ฉ๐™š ๐™ž๐™™๐™šฬ๐™š ๐™™๐™š ๐™ข๐™š๐™ฉ๐™ฉ๐™ง๐™š ๐™˜๐™š๐™ฉ๐™ฉ๐™š ๐™๐™ž๐™จ๐™ฉ๐™ค๐™ž๐™ง๐™š ๐™จ๐™ช๐™ง ๐™ฅ๐™–๐™ฅ๐™ž๐™š๐™ง ? ๐˜พฬง๐™– ๐™ฃ’๐™– ๐™ฅ๐™–๐™จ ๐™™๐™ชฬ‚ ๐™šฬ‚๐™ฉ๐™ง๐™š ๐™šฬ๐™ซ๐™ž๐™™๐™š๐™ฃ๐™ฉ ๐™™๐™š ๐™ง๐™š๐™ซ๐™ž๐™ซ๐™ง๐™š ๐™ฉ๐™ค๐™ช๐™ฉ ๐™˜๐™š๐™ก๐™– ?
Celui-lร  c’est particulier. Tรฉmoignage que je ne voulais pas รชtre unique, quel avaleur aurait-il eu ? Alors, j’ai demandรฉ ร  d’autres personnes de tรฉmoigner, montrant ainsi l’universalitรฉ du comportement de ces prรฉdateurs, quel que soit le milieu social, l’รขge, les moyens financiers, le niveau culturel, l’appartenance au sexe masculin ou fรฉminin etc…
Pas facile, oui et non. Revivre les choses c’est toujours un dรฉbut de thรฉrapie…
J’ai voulu aussi ouvrir des portes, montrer des pistes ร  dรฉcouvrir pour se rรฉparer.
En fait, j’ai commencรฉ ร  รฉcrire ce livre aprรจs que l’on m’ait posรฉ si souvent la question suivante : ยซ Mais alors si c’รฉtait si terrible, pourquoi es-tu restรฉe si longtemps ? (30ans…) ยป. Au dรฉbut, les personnes qui me posaient cette question j’avais envie de leur ยซ mettre une droite ยป. Enfin quoi ! De quel droit me posaient-ils cette question, ces gens-lร  ? Et puis… et puis je me suis dit que tout simplement ils ne comprenaient pas. Et toute personne qui ne comprend pas a le droit je pense de s’attendre ร  ce qu’on essaie de lui expliquer. Ce qui dans ce cas prรฉcis n’est pas simple. C’est long, c’est dรฉlicat, c’est compliquรฉ d’expliquer ยซ pourquoi on reste ยป. Alors j’ai commencรฉ ร  expliquer. Beaucoup. ร€ de nombreuses personnes. Et plus je le faisais, plus il y avait de nouvelles questions. Donc, lorsque j’ai pensรฉ avoir fait le tour de toutes les questions qu’on pouvait me poser, je me suis dรฉcidรฉe ร  tout mettre sur le papier.
Et voilร . Ce livre est nรฉ et j’en suis tout ร  fait satisfaite.
Et puis, la version thรฉรขtre est venue naturellement, car la force de l’exemple permet souvent de mieux comprendre. Je l’avais compris en voyant deux choses mises en images : ยซ Avant que de tout perdre ยป, excellentissime court mรฉtrage de Xavier Legrand qui m’a fait dresser les poils sur les bras et deux courtes vidรฉos sur Youtube, des journรฉes de la vie de ยซ Fred et Marie ยป 
(voici un des liens : https://www.youtube.com/watch?v=wokOgLqdtf4.
 
๐™Œ๐™ช๐™š๐™ก ๐™– ๐™šฬ๐™ฉ๐™šฬ ๐™ฅ๐™ค๐™ช๐™ง ๐™ฉ๐™ค๐™ž, ๐™ก๐™š ๐™ก๐™ž๐™ซ๐™ง๐™š ๐™ฆ๐™ช๐™ž ๐™– ๐™šฬ๐™ฉ๐™šฬ ๐™ก๐™š ๐™ฅ๐™ก๐™ช๐™จ ๐™™๐™ž๐™›๐™›๐™ž๐™˜๐™ž๐™ก๐™š ๐™–ฬ€ ๐™šฬ๐™˜๐™ง๐™ž๐™ง๐™š ? ๐™€๐™ฉ ๐™ก๐™š ๐™ฅ๐™ก๐™ช๐™จ ๐™จ๐™ž๐™ข๐™ฅ๐™ก๐™š ?
Le plus difficile ร  รฉcrire : le premier, car j’ai du tout apprendre, je ne savais pas comment faire.
Le plus facile ร  รฉcrire : le premier, car j’avanรงais dans la totale inconscience de ce que je venais d’entamer !
 
๐˜ผ๐™จ-๐™ฉ๐™ช ๐™ช๐™ฃ๐™š ๐™ฅ๐™š๐™ฉ๐™ž๐™ฉ๐™š ๐™–๐™ฃ๐™š๐™˜๐™™๐™ค๐™ฉ๐™š ๐™–ฬ€ ๐™ฃ๐™ค๐™ช๐™จ ๐™ฅ๐™–๐™ง๐™ฉ๐™–๐™œ๐™š๐™ง, ๐™จ๐™ช๐™ง ๐™ช๐™ฃ ๐™™๐™š ๐™ฉ๐™š๐™จ ๐™ก๐™ž๐™ซ๐™ง๐™š๐™จ?
ร€ propos de mon recueil de poรจmes, ยซ Jeux de mots, voyage poรฉtique ยป. Je m’รฉtais fait une promesse : le vendre ร  la personne la plus improbable… Et finalement, au cours d’une sรฉance de dรฉdicaces, en utilisant mon bagou et mon humour, j’ai rรฉussi ร  en vendre un ร  un biker, un vrai, avec plein de tatouages et des franges de cuir partout sur le blouson de cuir. Et en plus , il รฉtait ravi de sa lecture ! Comme quoi…
 
๐™Ž๐™ž ๐™ฉ๐™ช ๐™ฃ๐™š ๐™™๐™š๐™ซ๐™–๐™ž๐™จ ๐™˜๐™๐™ค๐™ž๐™จ๐™ž๐™ง ๐™ฆ๐™ชโ€™๐™ช๐™ฃ ๐™ก๐™ž๐™ซ๐™ง๐™š ๐™™๐™–๐™ฃ๐™จ ๐™˜๐™š๐™ช๐™ญ ๐™ฆ๐™ช๐™š ๐™ฉ๐™ช ๐™–๐™จ ๐™šฬ๐™˜๐™ง๐™ž๐™ฉ๐™จ, ๐™˜๐™š ๐™จ๐™š๐™ง๐™–๐™ž๐™ฉ ๐™ก๐™š๐™ฆ๐™ช๐™š๐™ก ? ๐™ˆ๐™–๐™ž๐™จ ๐™จ๐™ช๐™ง๐™ฉ๐™ค๐™ช๐™ฉ ๐™ฅ๐™ค๐™ช๐™ง๐™ฆ๐™ช๐™ค๐™ž ?
Peut-รชtre bien ยซ Appelez-moi Greta ยป, car je me suis sentie en harmonie avec le personnage principal et j’ai รฉtรฉ ravie d’รฉcrire sur la pรฉriode de la Seconde Guerre Mondiale, pour laquelle j’รฉprouve une sorte de fascination, en particulier l’occupation allemande du territoire franรงais.
 
๐™๐™ฃ ๐™ข๐™ค๐™ฉ ๐™ฅ๐™ค๐™ช๐™ง ๐™˜๐™ก๐™คฬ‚๐™ฉ๐™ช๐™ง๐™š๐™ง ๐™š๐™ฃ ๐™—๐™š๐™–๐™ช๐™ฉ๐™šฬ ?
Merci, tout d’abord, aux lectrices / lecteurs de mes livres, en souhaitant ne jamais vous dรฉcevoir !
Par ailleurs, j’aime beaucoup รฉchanger avec les personnes qui lisent mes productions, alors n’hรฉsitez pas ร  me solliciter !
Mot de la fin : merci ร  Marilyn, pour m’avoir donnรฉ l’occasion de m’exprimer.
 
๐•Š๐•’ ๐”น๐•š๐•“๐•๐•š๐• ๐•˜๐•ฃ๐•’๐•ก๐•™๐•š๐•–:
Toi, moi, eux et nous : 2011
Jeux de mots, Voyage Poรฉtique : 2012
Toi mon fils, enfant prรฉcoce : 2013 >>> nouveau titre, prochainement : ยซ En fait… ยป
ยซ J’ai รฉpousรฉ un pervers narcissique ยป : 2015 >>> devenu ยซ J’aurai ta peau ยป : 2020
Huit jours aprรจs la pleine lune : 2016
Oรน la lune perd la tรชte : 2017
Le jour oรน la lune s’est assoupie : 2018
ร‡a papote sous le sapin : 2018
Fallait Pas : 2019
Incarnatum Venator : 2019
Matriochka : 2019
Mes rรชves d’un soir : 2020
Pour solde de tout conte : 2020
Appelez-moi Greta : 2020

Commentaires

  1. Merci pour cette occasion de m’exprimer autrement que par mes personnages !!! :-))

Laisser un commentaire